schema democratie consensuelle

Présentation de la Démocratie consensuelle 27/11 à 19h

Discutons ensemble autour d’une pizza du concept de la Démocratie consensuelle. Système qui sort de la logique partisane inhérente au système actuel basé sur les votes, élections et partis politiques. En effet la Démocratie consensuelle s’inscrit dans une logique de coopération grâce à l’utilisation du consensus, du tirage au sort et d’une réelle séparation des pouvoirs. Ce système est sans élus, permettant à chaque citoyen de s’impliquer dans la formation des lois du pays avec des stratégies permettant la qualité et la coordination des lois.

2 commentaires pour “Présentation de la Démocratie consensuelle 27/11 à 19h

  1. Bonjour
    Pour l’instant je ne connais pas grand-chose au fonctionnement des assemblées consensuelles. Je vais vous citer deux exemples, mais peut-être jugerez-vous qu’ils sont mauvais.
    Tout d’abord les COP (COP 21 de paris, COP22, etc). On part avec un objectif ambitieux qui se réduit en peau de chagrin au fur et à mesure de l’avancée des discussions, chaque pays voulant préserver ses intérêts particuliers ou estimant que ce n’est pas à lui de faire l’effort. À la fin le consensus fait que la montagne accouche d’une souris.
    Deuxième exemple. J’avais assisté il y a 6 ans à une réunion à Montmartre, un dème, en vue de la préparation des élections municipales. Une vingtaine de participant qui n’étaient d’accord sur rien ont discutés pendant des heures pour aboutir à quoi, je ne sais pas, puisqu’au bout de 4 heures je suis parti car les thèmes principaux sur la promotion de la démocratie n’avaient toujours pas été abordés.
    Comment discute-t-on dans une assemblée à 300 si déjà on n’arrive pas à discuter à 20 ?
    Pourriez-vous décrire plus en détail le processus législatif que vous envisagez et donner des exemples réussis d’assemblées consensuelles ?

    Je trouve que le processus législatif dans une démocratie est un vrai casse-tête. Je travaille sur sujet depuis quelques années et plus j’avance dans ma réflexion, plus je doute de moi. Je présente quelques idées dans cet article https://www.agoravox.fr/actualites/citoyennete/article/reforme-de-nos-institutions-219021
    Récemment, j’ai été sur le blog d’E. Chouard et j’ai été très déçu de ses propositions en matière d’organisation des pouvoirs (voir la rubrique Wiki-constitution) où l’organigramme qu’il propose, notamment avec une assemblée des partis, est en totale contradiction idéologique avec ce qu’il dit et écrit depuis 15 ans ; ce qui pose pour moi un sérieux problème, et ce qui montre que ce n’est simple pour personne.
    L’élection présidentielle se rapproche, il faut s’y préparer, trouver une stratégie. Ce serait un excellent sujet à discuter sur votre site.

  2. Bonjour,
    Désolé nous n’avions pas vu votre commentaire.
    Une assemblée consensuelle a plus de chance de fonctionner qu’une autre car elle tient compte également des avis minoritaires alors qu’en général les minoritaires ne font que subir les décisions et ont toutes raisons d’être mécontents et de s’opposer à ce qui est proposé.
    Concrètement le consensus se porte sur la modalité qui a le meilleur niveau d’accord. Pour cela on écoute les désaccords et on cherche une solution. Il y a toujours une solution. Le vote c’est trancher un désaccord plutôt que chercher une solution. Chez Les Commettants on en a toujours trouvé. Aucun blocage décisionnel.
    Il faut bien sûr que le public comprenne la démarche, c’est pour cela qu’on fait signer les statuts et le règlement intérieur pour adhérer afin que chacun respecte l’avis des autres, ce qui permettra de se comprendre et trouver une position consensuelle.
    Bien démocratiquement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *